igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Infos du jour: Macky Sall en isolement pour 2 semaines, meurtre d’une « Baye Fall » française…

Actualité/Vidéo

iGFM-(Dakar) Déféré au parquet à la suite d’une affaire d’avortement présumé, le journaliste Cheikh Yérim Seck n’ira pas en prison. Selon les informations Libération online, le parquet vient de demander l’ouverture d’une information judiciaire au doyen des juges. Dans son réquisitoire, le ministère public a requis le placement sous contrôle judiciaire du journaliste. Les auditions vont démarrer.
Plus d’informations à venir.

Les militants de «Nittu Degg » Interpellés hier, les militants de «Nittu Degg» et leurs compagnons de lutte qui manifestaient contre le bradage du littoral ont été libérés sans charge. Le parquet a classé sans suite le dossier. Ils viennent de sortir de la cave du Palais de Justice, selon le correspondant sur place de Libération online.

« Son Excellence le Président Macky Sall, ayant été en contact avec une personne qui s’est révélée positive à la COVID-19, a subi un test revenu négatif. Toutefois, suivant les recommandations médicales en la matière, le Président Sall s’est mis en quarantaine pour une durée de deux semaines à compter de ce mercredi 24 juin 2020″, informe la Présidence.

La Directrice générale de la 7TV, Maimouna Ndour Faye a saisi le commandant de la Section de Recherches de la Gendarmerie d’une plainte contre le célèbre Jaraaf Youssou Ndoye et deux autres personnes, Massamba Mbengue et Momar Ndoye, fils du Jaraaf.

La journaliste accuse ces deux derniers d’agression physique avec usage d’armes blanches, vandalisme et destruction de biens appartenant à autrui, tandis que la plainte contre le guide coutumier de Ouakam porte sur des faits d’injures publiques, de diffamation et d’association de malfaiteurs.

Deux (2) suspects ont été arrêtés par les éléments de brigade de la gendarmerie de Darou Mousty, dans l’affaire du meurtre de Adeline J.B Lentz, ressortissante française convertie en « Baye Fall » et retrouvée morte la semaine dernière dans sa chambre au quartier Bayela de Darou Mousty.

La défunte a été retrouvée dévêtue, deux de ses dents supérieures arrachées. Le couteau avec lequel elle aurait été tuée est resté planté sur le cou. L’autopsie réalisée cinq jours après le crime fait état d’un décès des suites d’un polytraumatisme causé par un objet contondant.

Mame Fama GUEYE

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT