Le Sytjust maintient son bras de fer avec le ministre de la justice

Actualité/Vidéo

iGFM-(Dakar) La TFM s’est penchée ce matin sur perturbations dans le secteur de la justice, liées au bras de fer entre les Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) et leur ministre de tutelle.  En attendant la marche pacifique annoncée pour le 14 juillet prochain, les robes noirs continuent de ruer dans les brancards pour exiger du gouvernement la mise en œuvre du protocole d’accord du 17 octobre 2018. Autre exigence, c’est la publication au journal officiel des décrets n° 2018 – 2259 du 14 décembre 2018, n° 2018 – 2260 du 14 décembre 2018 et n° 2018 – 2261 du 14 décembre 2018. Mais également ils veulent l’organisation des formations préalables au reclassement des travailleurs de la justice dans leurs nouveaux corps et nouvelles hiérarchies respectifs, «en vertu des dispositions transitoires du décret n° 2019-413 portant création du Centre de formation judiciaire (Cfj) et fixant ses règles d’organisation et de fonctionnement et en vertu des dispositions transitoires du décret n° 2019-575 du 5 février 2019 modifiant le décret n° 2011-509 du 12 avril 2011 portant statut du cadre des fonctionnaires de la justice